Construire une
Méditerranée plus forte

APPRENDRE

La Journée de la Méditerranée est née

En novembre 2020, les 42 États membres de l’Union pour la Méditerranée ont déclaré officiellement le 28 novembre Journée de la Méditerranée, qui sera célébrée chaque année, appelant l’ensemble de la communauté méditerranéenne et tous ceux qui s’identifient à la Méditerranée à célébrer l’héritage millénaire de cette agora d’humanisme, de sagesse et de dialogue culturel.

La Méditerranée éveille aujourd’hui en nous un large éventail d’émotions et constitue un élément central à nos vies. Elle est terre fascinante pour certains, source de subsistance pour d’autres et un foyer pour beaucoup. C’est ici, en Méditerranée, que le passé est toujours présent et que « l’autre » n’est jamais loin.

Cette décision unanime des États membres intervient à un moment difficile, alors que nous sommes confrontés à des crises sans précédent. Cependant, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre espoir. Nous devons nous rappeler – et célébrer – la richesse de la Méditerranée : riche de son histoire, de ses ressources naturelles et des peuples qui la composent, notre région recèle un potentiel immense. Il nous suffit donc de le saisir pour que notre futur s’écrive à la lueur de l’espoir, alors que nous construisons ensemble l’avenir que nous souhaitons voir.

Pourquoi le 28 novembre?

Le 28 novembre 1995, les ministres des Affaires étrangères de l’UE et de 12 pays du sud et de l’est de la Méditerranée ont tenu la première conférence euro-méditerranéenne à Barcelone et ont signé un accord pour lancer le processus de partenariat euro-méditerranéen. Le processus de Barcelone est né comme un nouveau cadre de dialogue issu d’une résolution partagée de faire de la région méditerranéenne un espace commun de paix, de stabilité, de sécurité et de progrès socioéconomique.

Malgré les défis qui peuvent se présenter à nous, la Journée de la Méditerranée est un précieux rappel de cet engagement, pour continuer à avancer ensemble.